Formation présentée au département Santé à l'Université Senghor du 5 au 9 novembre 2017

Photo traditionnelle prise à la fin d'une formation à l'Université Senghor. Vous pouvez aussi voir le clip réalisé lors de ce moment privilégié au bas de cette page.
J'ai regroupé dans cette page les clips que j'ai réalisés chaque jour de mon passage à Alexandrie au début de novembre 2017. J'ai également ajouté quelques commentaires et quelques photographies marquantes de ce séjour. Bonne lecture!
Première journée à Alexandrie... Après une arrivée tardive, vers 6 heures du matin, j'ai dormi jusqu'à 11 h. Puis je me suis rendu à la Bibliotheca Alexandrina, une merveille de l'architecture égyptienne contemporaine, en vue d'y travailler à la préparation du premier cours et corriger quelques travaux d'un cours que je donne à l'Université de Montréal. J'en ai aussi profité pour visiter une exposition d'art moderne présentée à la bibliothèque.  Première journée d'enseignement terminée. Groupe d'une quarantaine d'étudiants du département Santé de l'Université Senghor à Alexandrie. Un établissement avec un nouveau dispositif de sécurité à l'entrée (il faut maintenant montrer patte blanche avec un dispositif électronique) et qui se refait une beauté avec quelques réaménagements, de la signalisation et de la peinture récente... Lunch très intéressant avec des collègues dont Thierry Verdel, recteur de l'université depuis maintenant près d'un an, François Lahaye, directeur du département Santé, Alice Mounir, son adjointe, Martin Yelkouni, directeur du département Environnement,, quelques autres enseignants de passage. Quant aux étudiants, ils ont été très attentifs, curieux et après les trois heures de cours magistral, on a passé un après-midi très fructueux en atelier. Je termine cette deuxième journée de cours au Grand Café, un de mes endroits préférés à Alexandrie, après une belle et fructueuse rencontre avec Thierry Verdel, recteur de l'Université Senghor. Je connais Thierry depuis quelques années déjà, du temps où il était directeur du département Environnement (2007-2009 je crois). Bière sans alcool (fréquent dans cette ville), shish kebab, karkade (thé d'ibiscus) et chicha, moi qui ne fume pas... sauf ici, dans ce contexte particulier. Une ou deux fois par année... n'est pas coutume! À la fin de cette troisième journée de cours, je suis allé prendre une bière avec Martin Yelkouni, directeur du département Environnement, avec qui je collabore depuis six ans déjà. Le tout se passe au bar Le Spit Fire, à quelques pas de l'Université Senghor, où nous sommes allés à quelques reprises Martin et moi, mais aussi quelques anciens directeurs, Danièle Bordeleau (Gestion) et Christian Mésenge (Santé). Le mercredi 8 novembre, dernière journée de cours et dernier atelier de cette formation, déjà! En soirée, je suis allé manger chez François-Marie Lahaye, directeur du département Santé et son épouse. Également invités, Jean-François Fau, directeur du département Culture, aussi accompagné de son épouse. C'est la première fois que j'ai l'occasion de passer une soirée avec ces deux directeurs et de rencontrer leur douce moitié. Ce fut franchement très agréable. 
Le jeudi 9 novembre, dernière journée, c'est au tour des étudiants de présenter. Dix équipes en tout, qui ont cherché la solution pour lutter contre le paludisme. De très belles prestations que je vais maintenant corriger. À suivre! Le vendredi 10 novembre, départ du Caire pour Londres, puis Montréal. Je suis cependant inquiet. En effet, on a exigé, au comptoir d'embarquement, que tout mon matériel électronique voyage dans la soute plutôt qu'avec moi, en cabine. C'est la première fois que cela m'arrive. Mon ordinateur, mon disque dur externe. Tous les travaux des étudiants, mais aussi tout ce que j'ai tourné la semaine précédente à Londres pour le clip que je réalise pour raconter la naissance d'Amnesty International. Heureusement, j'ai tout retrouvé à Montréal, à mon arrivée à l'aéroport de Dorval!

Les travaux partagés de mars 2017

À la fin de la formation, des étudiants ont souhaité que les travaux soient partagés entre les participants. Les corrections étant maintenant terminées, j'ai donc proposé de partager ceux des gens qui ont accepté de le faire. J'attends vos commentaires.

Commençons avec le Groupe 6, du département Environnement. Pour consulter le travail entier, cliquez ici.

Continuons avec le Groupe 10, du département Environnement. Pour consulter le travail entier, cliquez ici.

Puis le Groupe 1, du département Environnement. Pour consulter le travail entier, cliquez ici.

Maintenant le Groupe 9, du département Environnement. Pour consulter le travail entier, cliquez ici.

Le Groupe 7, du département Environnement. Pour consulter le travail entier, cliquez ici.



2 mars, 5e journée - présentations des étudiants


Photo prise dimanche matin, dès la première séance de la formation de marketing social à l'Université Senghor. Nous sommes déjà jeudi, journée des présentations... c'est au tour des étudiants d'être devant la classe!
La journée a commencé avec les présentations des dix équipes d'étudiants du département Environnement de l'Université Senghor. On les entend clamer le slogan le plus populaire présente, «L'eau IRIBA libère!» En après-midi, c'est au tour des étudiants en administration et gestion de présenter leurs travaux. Si on en juge par la mine réjouie des participants lors de la prise des deux photo, je crois que je peux dire «mission accomplie»! 

Dernière soirée à Alexandrie, 1er mars 2017



Dernière soirée à Alexandrie, déjà. Comme je n'avais pas mangé ce midi, une petite fin me tenaillait et j'avais de la difficulté à travailler à l'hôtel. Je suis sorti manger un Shawarma au bœuf (1,50$) et une bière sans alcool (1$) au resto Tavern à deux pas de l'hôtel. Ensuite, je me suis acheté des jeans et une ceinture en cuir, moins de 30$! Avantageux pour les touristes, mais désastreux pour les Égyptiens...

Bannir les bouteilles de 500 ml à l'Université Senghor

1er mars 2017 - 4e journée d'enseignement


Je sais, je sais, j'ai cadré trop serré. On perd donc mes yeux de temps à autre... mais j'étais pressé, la journée a été longue, je n'ai pas eu le temps de manger ce midi, Paulin Gohoungodji m'attendait à l'hôtel et je ne voulais pas le faire trop attendre... Ceci dit, j'ai eu 14 belles rencontres, les travaux des étudiants avancent bien et les présentations sont déjà demain. C'est fou comme ça passe vite.

28 février 2017 - 3e journée d'enseignement


Plus de 7 heures de cours aujourd'hui! Clip en direct de la terrasse du stationnement de l'Université, à la hauteur du 4e étage. En arrière-plan, on entrevoit l’église du Patriarcat Grec Orthodoxe d'Alexandrie (merci Charles Constantin pour l’avoir identifiée à distance). Après cette journée, je suis retourné au Grand Café, un des endroits où j'aime bien aller relaxer en soirée. J'étais accompagné du Prof. Boufeta, un des invités du département Culture, à qui j'ai fait découvrir ce lieu malgré le fait que ce ne soit pas sont premier séjour à Alexandrie.